-- Intro
-- Comment protège-t-on ?
-- Patrimoine mondial
-- Inventaires

 - Formulaires à télécharger




Bruxelles et le patrimoine mondial de L'UNESCO


Unesco à Bruxelles I La Grand-Place de Bruxelles I Les habitations majeures de l'architecte Victor Horta I Le Palais Stoclet I La liste indicative
 

Les Habitations majeures de Victor Horta :

  • Hôtel Tassel, rue P.-É.H Janson 6, 1000 Bruxelles.
  • Hôtel Solvay, avenue Louise 224, 1050 Bruxelles.
  • Hôtel Van Eetvelde et extension, avenue Palmerston 2-4, 1000 Bruxelles.
  • Maison et atelier de Victor Horta, rue Américaine 23-25, 1060 Bruxelles.

Depuis novembre 2000, 4 habitations de Victor Horta sont inscrites sur la Liste du patrimoine mondial.  

Victor Horta fut l’un des plus grands architectes de sa génération. Son œuvre variée témoigne de son immense génie créateur. A Bruxelles, quatre de ses habitations sont particulièrement bien préservées: l’hôtel Tassel, rue P.-É.  Janson 6, l’hôtel Solvay, avenue Louise 224, l’ hôtel Van Eetvelde, avenue Palmerston 2-4 et sa maison et atelier, rue Américaine 23-25. Elles ont été inscrites sur la liste du Patrimoine mondiale parce qu’elles traduisent l’apport essentiel à l’histoire de l’architecture de cet homme qui fut l’un des pionniers de l’Art nouveau et du mouvement moderne et illustrent les différentes facettes du génie de Horta qui transparaissait jadis également dans d’autres réalisations prestigieuses –détruites- d’architectures commerciales (magasins « A l’Innovation ») ou publiques comme la Maison du Peuple de Bruxelles. De plus lors de leur présentation au Comité, elles s’inscrivaient dans une catégorie relativement peu représentée au sein de la liste du patrimoine mondial : l’architecture urbaine « contemporaine » de la fin du XIXe siècle.

L'UNESCO a considéré qu'elles revêtaient une valeur universelle exceptionnelle, basée sur les critères suivants :

  • Critère (i) Les " Habitations de Ville " de Victor Horta à Bruxelles sont des œuvres du génie créateur représentant l'expression la plus aboutie de l'influence du style Art nouveau dans l'art et l'architecture.
  • Critère (ii) L'apparition de l'Art nouveau à la fin du XIXe siècle, qui marqua une étape décisive dans l'évolution de l'architecture, annonce les changements futurs. Les habitations de Victor Horta à Bruxelles sont le témoignage exceptionnel de cette approche radicalement nouvelle.
  • Critère (iv) Les " Habitations de Ville " de Victor Horta sont des exemples exceptionnels de l'architecture Art nouveau illustrant brillamment la transition du XIXe au XXe siècle en matière d'art, de pensée et de société.

Brève description et justification :

Chefs-d’œuvre du style Art nouveau, L’Hôtel Tassel (1893), l’Hôtel Solvay (1894), l’Hôtel van Eetvelde (1895) et la maison et atelier de Victor Horta attestent de l’exceptionnelle créativité de cet architecte belge dans la décennie qui prépara le XXe siècle. Les plus grands historiens de l’architecture se sont accordés pour considérer l’Hôtel Tassel comme le premier édifice Art nouveau accompli.

Partant de la tradition classique, la révolution stylistique portée par les oeuvres de Horta se caractérise, entre autres, par l’introduction du plan libre, la diffusion et la transformation de la lumière au travers de l’ensemble de la construction, la création d’une décoration qui décline avec brio l’énergie ondoyante des lignes courbes, intimement rattachée à la structure de l’édifice. Par l’utilisation rationnelle de structures métalliques, souvent laissées apparentes et parfois subtilement dissimulées, Victor Horta arrive à concevoir des espaces de vie flexibles, généreusement éclairés, en connivence étroite avec la personnalité des habitants. Le principe de la double maison réunie par un espace de circulation sous verrière est ainsi adopté à la maison Tassel et à l’hôtel Van Eetvelde. Cet espace qui peut abriter également un jardin d’hiver trouve un aboutissement féerique dans l’hôtel Solvay. La cage d’escalier de sa maison-atelier reprend ce type d’aménagement d’une manière particulièrement élégante et raffinée. Les décors intérieurs bénéficient d’une inventivité confondante : les motifs créés se développant souplement du sol en mosaïque aux murs peints, en passant par les ferronneries et le mobilier personnalisé.

Outre leur exceptionnelle qualité architecturale, les quatre habitations présentent un très bon état de conservation qu’elles doivent aux soins prodigués par leurs propriétaires, convaincus de longue date de l’intérêt exceptionnel de leur demeure et répondent donc au critère d’intégrité et d’authenticité exigé par la Convention du Patrimoine mondial .

Le dossier de candidature des habitations majeures de Victor Horta et la décision du Comité du patrimoine mondial sont disponibles sur le lien : http://whc.unesco.org/fr/list/1005 dans la rubrique Documents.



Hôtel Tassel.          Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC
Hôtel Tassel.
Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC

Hôtel Solvay.        Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC
Hôtel Solvay.
Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC

Maison et atelier de Victor Horta.         Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC
Maison et atelier de Victor Horta.
Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC

Hôtel van Eetvelde.          Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC
Hôtel van Eetvelde.
Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC

Hôtel Tassel.          Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC
Hôtel Tassel.
Ch. Bastin & J. Evrard © MRBC

<<top